Mon cartel

Chasse, pêche et sexuation

R

Par Rodolphe Adam

2011, cartel sur le Séminaire …ou pire. Notre thème : « logique et psychanalyse ». La théorisation est ardue - Cantor, quanteurs, théorie des ensembles, le Parménide, l’hénologie – mais nous sommes parés avec un mathématicien et un topologue dans le cartel. Nous pourchassons les références et débusquons activement ce cheminement vers l’Un.

Lire plus

« Je suis pas né »

Je suis pas né-Cartello 12

 

Par Karine Mioche

Samy fait partie de la troupe de théâtre « Les Chuchoteurs », avec six autres résidents du Centre thérapeutique et de recherche de Nonette. Ils ont une capacité de présence rencontrée chez très peu de comédiens ! S’ils ne sont pas là, ils ne sont pas là. Mais s’ils sont là, ils sont là exactement.

Lire plus

Nul ne sait ce qu’est un corps

 

Gilgamesh-Cartello 12Par Jean Philippe Lagrange

Le corps ne semble avoir de noyau essentiel que le vide. Pourtant, le corps existe bien par le langage mais, comme Jacques-Alain Miller l’indique, « il faut prendre le langage à un autre niveau que celui de l’être. Il faut le prendre […] au niveau de l’écriture. 

Lire plus

« J’ai donné mon corps à l’art », (la) femme artiste dans l’art contemporain

 

Orlan-Cartello 12 MeaPar Séverine Kohout

Le XXe siècle a marqué un tournant dans le cinéma et la photographie. Les œuvres exposées au regard mettent le sujet au centre des expériences, l’intime s’exhibe et le corps se compte au rang des objets de l’art.

Lire plus

La question du corps chez Amélie Nothomb

La question du corps chez Amélie Nothomb

Amélie Nothomb- Cartello 12

Par Mauricette Bersac

« Au commencement, il n’y avait rien » ! C’est ainsi que commence le neuvième livre d’Amélie Nothomb, Métaphysique des tubes. Elle précise que, dans ses livres dits « autobiographiques », tout ce qu’elle écrit est « vrai », même si « elle ne dit pas toute la vérité », c’est donc sa vérité subjective qu’elle énonce. C’est ce  que nous pouvons considérer comme un matériel clinique.

Lire plus

Souffle et tremblements

Souffle et tremblements

Jouvet-Delbo-Cartello12-Mea

Par Gérard Darnaudguilhem

Au théâtre, comme en analyse, il arrive que l’on risque parfois de manquer de souffle. Le comédien, prêtant l’oreille vers la niche du souffleur, délivre son texte de l’oubli ; donnant réson à l’inouï d’une parole, l’analyste, quant à lui, en délivre l’insu pris dans un discours. Deux expériences du corps parlant.

Lire plus

Cartello n°11

Décembre 2015   Editorial par Frank Rollier   La non-tenue des Journées de l’Ecole, rendue nécessaire par la tragédie du 13 novembre, a laissé un trou qu’il nous appartient de tenter de faire vivre pour qu’en sorte du nouveau. Quelques jeunes collègues se sont ainsi retrouvées dans le train du

Cartello n°10

Octobre 2015 Editorial par Frank Rollier A l’affiche de ce Cartello de rentrée, six écrits de cartellisants inscrits soit dans un cartel de lecture d’un séminaire de Lacan ou d’un cours de J.-A. Miller, soit dans un cartel d’animation d’un Café-psychanalyse ou d’une Soirée cartel / cinéma. Dans la perspective

Cartello n°9

Mai 2015 Editorial par Frank Rollier Aussitôt nommé Analyste de l’Ecole (A.E.), Jérôme Lecaux fût sollicité par Cartello pour un écrit sur la place du cartel dans sa formation analytique. Sa réponse fût preste, annoncée par une question – Le cartel, une séance d’élaboration à plusieurs ? – laquelle suscita

Cartello n°8

Mars 2015 Editorial par Philippe Bourret   Promouvoir le cartel, c’est d’abord s’y engager, faire l’expérience du dispositif, voire donner à lire ou à entendre le produit propre à chacun. C’est aussi en parler autour de soi, faire résonner ce signifiant dans la chambre d’écho de l’énonciation, sous les voûtes

Cartello n°7

Février 2015 Edito : Que m’ est- il permis d’ espérer… du cartel ? par Pascale Fari   « Que m’est-il permis d’espérer à lire Freud et Lacan aujourd’hui ? » – une rentrée des cartels, animée par Marie Laurent et qui pariait sur les surprises de la Un cartel